lundi 3 septembre 2007

Je rentre dans la 4ième dimension.


Jeudi soir, j’ai perdu mon portable – enfin, j’ai dû me le faire voler, à une probabilité assez élevée. J’ai fait opposition le lendemain matin. Après un appel à l’opérateur, j’ai compris qu’on avait appelé à l’étranger sur mon appareil jeudi entre 18h50 et 22h, avec une facture d’environ 70€. Samedi matin, j’ai racheté un téléphone, la ligne a été débloquée, j’ai gardé le même numéro de portable. Et c’est là que je suis rentré dans la quatrième dimension : j’ai reçu un premier appel d’un numéro en +351 (soit un numéro appelant du Portugal). Samedi soir, G*** m’a dit, on va mener l’enquête, passe-moi ton portable, je rappelle ce numéro. Il est tombé sur un répondeur dans une langue latine que je n’ai pas réussi à identifier. Cet après-midi le même numéro rappelle, je suis dans l’incapacité de décrocher. Trois minutes plus tard, je reçois le SMS suivant :

Scrie un mesaj. Eu sara a nu pot sa raspund.

Ce qui signifie, en roumain :

Ecris un message. Je ne peux pas répondre.

Alors ? Comment on sort de la quatrième dimension ? Coment on la finit, cette histoire ?

Posté par zvezdo à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire