dimanche 20 septembre 2009

Place marquise et poivrières Pompadour

(Hugo sur Nancy; lu via le blog d'un nancéien que je vais bien me garder de mettre en lien)

Nancy, comme Toul, est dans une vallée, mais dans une belle, large et opulente vallée. La ville a peu d’aspect ; les clochers de la cathédrale sont des poivrières Pompadour. Cependant je me suis réconcilié avec Nancy, d’abord parce que j’y ai dîné, et j’avais grand’faim ; ensuite parce que la place de l’Hôtel-de-Ville est une des places rococo les plus jolies, les plus gaies et les plus complètes que j’aie vues. C’est une décoration fort bien faite et merveilleusement ajustée avec toutes sortes de choses qui sont bien ensemble et qui s’entr’aident pour l’effet ; des fontaines en rocaille, des bosquets d’arbres taillés et façonnés, des grilles de fer épaisses, dorées et ouvragées, une statue du roi Stanislas, un arc de triomphe d’un style tourmenté et amusant, des façades nobles, élégantes, bien liées entre elles et disposées selon des angles intelligents. Le pavé lui-même, fait de cailloux pointus, est à compartiments comme une mosaïque. C’est une place marquise.

Posté par zvezdo à 12:29 - La blogosphère c'est de la balle - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 19 septembre 2009

Noël, Noël: la petite bête est arrivée

* Enfin, bon.... la petite bête ... bien que toute jeune, elle est quand même beaucoup plus grosse que mon violon.... (quand je pense que le luthier m'aurait bien vu en 41 1/2! hého! ça n'est pas écrit "je suis un bûcheron canadien" non plus!)

* Comme le luthier ne louait pas le coussin avec, j'ai dû écumer le quartier pour trouver un coussin d'alto (inutile d'essayer les merceries). Eh bien le coussin est lui aussi gigantesque... et comme la boîte est ridiculement petite, je me demande où le mettre (au contact de la crosse et du manche ? mais ça ne craint - crin - pas?)

* Après le coussin, je suis allé acheter des partitions pour démarrer: un assortiment de choses indispensables-mais-rébarbatives (deux méthodes d'alto que m'a conseillées la fille de la Flûte de pan - qui m'a dissuadé d'un air catégorique d'acheter le Sevcik - oui oui j'ai été faible et n'ai pas cherché à insister) et des choses irrésistibles-mais-injouables (parce qu'on est aussi là pour se faire plaisir, donc les suites pour violoncelle seul de Bach transcrites pour bestiole, la sonate Arpeggione version bestiole, l'opus 120 de Brahms version bestiole)

* Une fois revenu dans l'intimité du domicile conjugal, j'ai déballé la petite bête et j'ai commencé à la cajoler. Alors: il va vraiment falloir que je force sur le tartare de boeuf et/ou la piscine, parce que ça demande une de ces énergies ! je ne vous dis pas. Je suis finalement très content du son de la petite bête. Les deux drames du moment: ça siffle un peu et j'ai tendance à racler les cordes adjacentes sans faire exprès (surtout quand ça va vite)... Sans parler du drame classique du violoniste mutant, la sueur qui perle quand il voit des notes sur la partition comme un mi grave sous le sol (j'ai même vu un si# grave ! j'ai cru que j'allais écrire à l'éditeur). Mais quel bonheur de chanter sur les cordes graves! quelle générosité dans le son. Au bout d'une heure j'ai même réussi à trouver le bouton "piano" et à jouer en faisant les nuances. A la fin j'ai déballé le violon, pour comparer - j'ai trouvé ça ridiculement petit! et mesquin (à suivre)

Posté par zvezdo à 20:31 - musique blablas - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 18 septembre 2009

Liste de choses (urgentes) à faire

  1. lire le traité de Baillot (qui avait un pied dans l'époque classique et dont tout violoniste se souvient, ainsi des Viotti, Kreutzer et autres Rode qui sont contemporains de la grande époque du Conservatoire - ce progrès considérable d'enseignement universel)
  2. se souvenir que Beethoven avait entendu parler d'une exécution "merveilleuse" de ses oeuvres par l'orchestre des jeunes du conservatoire où jouait déjà Habeneck (et qui était apparemment bien meilleur que les orchestres de souscription de Vienne)
  3. éviter de tenter d'aller à une répétition de Krivine avec son orchestre, mais aller à ses concerts Beethoven
  4. acheter un i-phone (note pour Edouard: je prononce aïe-faune) si on se met au clavecin (ce qui ne risque pas d'arriver) - car il paraît que c'est trop génial pour s'accorder

Posté par zvezdo à 22:10 - musique blablas - Commentaires [6] - Permalien [#]

jeudi 17 septembre 2009

Une gâterie...

ou plutôt une ligeterie.

Posté par zvezdo à 19:38 - musique blablas - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 septembre 2009

Trois nouvelles fraîches

  1. Hier, ma coiffeuse – enfin, plutôt, une collègue du type qui me coiffe habituellement, qui n'était pas là hier soir - me demande [sic] si je me suis fait une couleur récemment. C’est une première. Je suppose qu’elle a voulu être aimable. Si je suis très brun, elle m’a l’air quand même assez blonde.
  2. Les chiens mordent de nouveau, c'est cyclique (je ne traduis pas, démerdez-vous, j'ai lu ça chez Phil Suttle): An economic downturn has broad ripple effects. Capitalists fire workers. Workers go home and take it out on their spouse. The spouse whacks the dog. And dogs bite back. After a number of years of steady decline in insurance claims paid out for dog bites, the amounts paid out by U.S. insurance companies rose by 8.7% last year, and is up 21.4% from a cyclical low in 2004.
  3. J’ai décidé d’arrêter l’orchestre (non, pas çuilà - qui est encore en gestation - l'autre).


    Comme il fallait trouver quelque chose pour amortir le choc (et que l'option ingestion massive de fraises Tagada n'est pas acceptable), j'ai pris la décision d'adopter une petite bête chaude grâce à laquelle je vais enfin pouvoir bramer au fond des bois des cordes.


    Ce sera samedi chez le luthier à côté du vétérinaire (des fois que la petite bête prenne froid), quer je récupérerai un alto! Et je vais tenter de m'y mettre, pour passer du côté de ceux qui peuvent faire des blagues d'altistes sans culpabiliser (comme dit Klari).

Posté par zvezdo à 19:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 11 septembre 2009

assurance maladie pour pianistes

For each Prokofiev 7th Piano Sonata which is performed, the pianist must offset with no less than three (3) Fauré Nocturnes or Debussy Préludes.

Posté par zvezdo à 07:28 - La blogosphère c'est de la balle - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 10 septembre 2009

Une nouvelle association est née: Les Concerts Gais

 

Une nouvelle association LGBT est née ce mois-ci, et je suis fier d'en être l'un des premiers membres. Les statuts viennent d'être déposés, et nous espérons pouvoir très vite commencer à faire de la musique ensemble.
Les Concerts Gais se veut à la fois une association conviviale, une association de musiciens souhaitant faire ensemble de la musique de chambre et de l'orchestre. Je récapitule les principes de base de cette association, nous souhaitons:
  1. Un répertoire très ouvert, musique de chambre, variété, petit orchestre ou grande formation...
  2. Des programmes adaptés à l'effectif réel de l'orchestre (en évitant au maximum le recours aux supplémentaires).
  3. La prise en compte du niveau des musiciens en offrant une aide et un encadrement réel à ceux qui le demanderaient.
  4. Laisser à chaque musicien la liberté de participer ou non à telle ou telle manifestation.
  5. Ne pas cantonner l'activité de l'association à la seule production de concerts, mais organiser des retrouvailles à caractère musical ou non.
  6. Ouvrir largement l'association à des non musiciens et leur faire partager la préparation d'un concert par exemple.
  7. Participer plus ouvertement à des manifestations LGBT.
  8. Développer des collaborations avec d'autres associations LGBT (renouveler par exemple les rencontres avec un autre orchestre).
  9. Une cotisation annuelle de 30 euros.
  10. Diminuer au maximum le prix des places de concert. Pour l'instant, nous nous sommes déterminés pour la somme de 12 euros.

 

 

Nous sommes déjà nombreux à vouloir nous lancer dans cette aventure. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à me faire signe pour en discuter et/ou diffuser l'information autour de vous.

Posté par zvezdo à 20:12 - musique blablas - Commentaires [9] - Permalien [#]

mardi 8 septembre 2009

Non ma fille tu n'iras pas danser

Pas aimé le dernier Honoré (dont gilda parle très bien ici, je vais faire court). Trop de bons mots écrits, dont on se demande s'ils sont vraiment nécessaires (cf le texte de Fonzo Bo, dans la voiture avec Mastroianni), et qui sonnent très faux. Je me suis senti incapable de m'intéresser à qui que ce soit. Ce qu'il ya de mieux dans le film, c'est peut-être cette description de ces injonctions contradictoires qui rendent la vie de cette jeune femme impossible, comme une démangeaison permanente (ces j'ai besoin de toi/ je ne veux pas de toi). En tous cas, c'est pénible sans être jouissif comme pouvait être le Conte de Noël de Desplechin, et d'autant plus décevant que le titre et l'affiche donnaient vraiment envie.

Posté par zvezdo à 23:06 - cinéma - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 7 septembre 2009

Récapitulons

Ce week-end: 1- j'ai passé plein de coups de fil pour cette nouvelle association de musiciens gais; 2- le chat est rentré enchanté de sa première randonnée gaie; 3- j'ai poussé le vice jusqu'à acheter des baguettes gaies dans une boulangerie gaie, rue Rambuteau. Aoui; je suis allé à un brunch pas gai mais qui était très gai, si vous voyez ce que je veux dire.

Posté par zvezdo à 07:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 6 septembre 2009

Tu n'aimeras point

tunaimeras

Un boucher aux yeux très doux, faute de se régénérer dans une source, tombe raide dans une chambre froide. "Avant, j'étais mort, maintenant, je suis vivant", dit-il au rabbin qui se rend alors compte de l'étendue des dégâts et le traite alors comme un possédé, à brûler d'urgence.

Posté par zvezdo à 18:37 - cinéma - Commentaires [5] - Permalien [#]